NPP ALLEMAGNE salue la vision du Dr Bawumia visant à aligner les redevances et taxes portuaires du Ghana sur celles du port du Togo

Maria

Nana Beeko

Centrale nucléaire d'Allemagne

COMMUNIQUÉ DE PRESSE

01—03—2024

NPP ALLEMAGNE FÉLICITE VEEP DR. MAHAMUDU BAWUMIA POUR SA VISION D'ALIGNER LES REDEVANCES ET TAXES PORTUAIRES DU GHANA SUR CELLES DU PORT DU TOGO

Le 7 février 2024, le vice-président de la République du Ghana et porte-drapeau du NPP 2024, le Dr Mahamudu Bawumia, a présenté sa vision pour la nation s'il obtenait le mandat de prochain président.*

Il a décrit de nombreuses interventions et missions de sauvetage.

Une chose qui a attiré l'attention et l'intérêt de NPP ALLEMAGNE a été son intention de revoir les taxes, droits et taxes portuaires dans les ports du Ghana et de les aligner sur ceux de nos homologues ouest-africains voisins, le Togo.

Cette mesure proactive signifie un engagement à assurer la vitalité économique et à favoriser la croissance au sein de notre pays.

NPP ALLEMAGNE salue la décision louable du Ghana annoncée par le porte-drapeau du NPP, le Dr Mahamudu Bawumia, sur sa vision d'aligner les droits et taxes portuaires sur ceux du système de port franc du Togo.

Cette décision stratégique est immense et offre une multitude d'avantages pour l'économie de notre pays et ses relations commerciales internationales.

Au fil des années, de nombreux commerçants et entreprises ghanéens ont contourné les frais coûteux du Ghana pour dédouaner leurs marchandises au Togo.

Il y a des centaines de milliers de Ghanéens qui font des affaires prospères à la frontière du Togo et cette politique du Dr Mahamudu Bawumia en est une qui apporterait une transformation et un soulagement économiques massifs.

En fait, ce changement de politique favorise l’intégration régionale et améliore la compétitivité de nos ports dans la sous-région ouest-africaine.

Nous croyons qu'en réévaluant ces mesures financières, le gouvernement démontre une compréhension claire des besoins dynamiques des entreprises, des industries et des citoyens.

Un examen aussi complet souligne l’importance de créer un environnement propice à l’investissement, au commerce et au développement.

Alors que nous nous engageons dans ce voyage d’évaluation et de réforme potentielle, gardons à l’esprit l’objectif primordial : améliorer la compétitivité, stimuler l’innovation et favoriser le progrès durable dans tous les secteurs.

Nous devons saisir cette opportunité pour rationaliser les processus, alléger les charges et optimiser les ressources pour le bien de toutes les parties prenantes.

En harmonisant les droits et taxes avec le Togo, le Ghana se positionne comme une destination plus attractive pour le commerce et les investissements maritimes.

Un tel alignement favorise la synergie et la collaboration entre les pays voisins, jetant ainsi une base solide pour les futures initiatives de coopération économique et de développement.

De plus, l’alignement des droits et taxes contribue à la réduction des barrières commerciales, facilitant ainsi des transactions commerciales plus fluides et plus rentables.

Les entreprises, tant locales qu'internationales, bénéficieront de processus rationalisés et de coûts opérationnels réduits, améliorant ainsi leur compétitivité sur le marché mondial.

Cette réforme politique souligne l'engagement du Ghana à créer un environnement propice au commerce et à l'investissement, ce qui est crucial pour une croissance économique et une prospérité durables.

De plus, en s'alignant sur les droits et taxes de Togo Port, le Ghana renforce sa position d'acteur clé dans les corridors commerciaux régionaux et les réseaux logistiques.

Cet alignement stratégique renforce l'attractivité de notre port en tant que hub de transbordement et renforce notre position de porte d'entrée sur le marché ouest-africain.

Cela ouvre de nouvelles opportunités aux entreprises pour tirer parti de l'emplacement stratégique du Ghana et de ses infrastructures portuaires de classe mondiale pour étendre leur portée et accéder à de nouveaux marchés à travers le continent et au-delà.

De plus, l'alignement des droits et impositions favorise la transparence et la prévisibilité des dépenses liées au commerce, offrant ainsi une certitude aux importateurs, exportateurs et autres parties prenantes de la chaîne d'approvisionnement.

Des mécanismes de tarification clairs et cohérents favorisent la confiance dans l'écosystème commercial du Ghana, encourageant ainsi une plus grande participation et un plus grand investissement dans notre économie.

Ensemble, engageons-nous de manière constructive dans ce processus d’examen, en tirant parti de nos connaissances et de notre expertise collectives pour façonner les politiques qui propulseront notre nation vers l’avant.

Les taxes et droits portuaires jouent un rôle central dans l’évolution de notre paysage économique. Ils impactent à la fois les entreprises, les travailleurs et les consommateurs.

Par conséquent, tout examen ou ajustement de ces politiques nécessite un examen attentif et une consultation de toutes les parties prenantes.

Nous félicitons le Dr Mahamudu Bawumia d'avoir reconnu la nécessité de réformes dans les ports du Ghana.

En outre, nous pensons qu’un système fiscal et portuaire bien conçu peut contribuer à ces objectifs en réduisant les obstacles au commerce, en encourageant l’entrepreneuriat et en attirant les investissements étrangers.

Le Ghana peut tirer plusieurs leçons du système de port franc et du régime fiscal réduit du Togo :

• Attirer les investissements étrangers : Le Ghana peut apprendre comment le système de ports francs du Togo attire les investissements étrangers en offrant des incitations telles que des réductions d'impôts, des droits de douane et des procédures administratives rationalisées.

En mettant en œuvre des mesures similaires, le Ghana peut devenir plus attractif pour les investisseurs cherchant à créer des entreprises ou à développer leurs opérations dans la région.

• Stimuler le commerce et la croissance économique : l'expérience du Togo démontre comment un système de port franc peut stimuler le commerce et la croissance économique en facilitant la circulation des marchandises, en réduisant les coûts de transaction et en améliorant l'efficacité logistique.

Le Ghana peut viser à reproduire ces avantages en créant un environnement propice au commerce grâce à des politiques ciblées et au développement des infrastructures.

• Renforcer la compétitivité : En observant le succès du Togo, le Ghana peut explorer les moyens d'améliorer sa compétitivité sur le marché mondial. Cela peut impliquer de réduire les obstacles bureaucratiques, d’améliorer les infrastructures et d’offrir des incitations compétitives aux entreprises opérant à l’intérieur de ses frontières.

• Stimuler la création d'emplois : Le Ghana peut apprendre comment le système de ports francs du Togo contribue à la création d'emplois en attirant les entreprises, en favorisant le développement industriel et en élargissant les opportunités d'emploi. La mise en œuvre de politiques similaires pourrait aider le Ghana à relever les défis du chômage et à promouvoir une croissance économique inclusive.

• Équilibrer la perte de revenus avec les avantages économiques : Même si la réduction des impôts et l'offre d'incitations peuvent stimuler l'activité économique, le Ghana doit soigneusement équilibrer la perte de revenus potentielle avec les avantages économiques à long terme liés à l'attraction des investissements et à la promotion du commerce.

L’analyse des coûts et des avantages de la mise en œuvre de telles politiques sera cruciale pour garantir un développement économique durable.

À cet égard, gardons-nous des mesures régressives qui pèsent de manière disproportionnée sur les salariés à faible revenu et exacerbent les inégalités.

En travaillant ensemble, nous pouvons également concevoir des politiques qui favorisent la croissance économique, protègent les droits des travailleurs et améliorent le bien-être de tous les citoyens.

Nous disons AYEEKOO, FÉLICITATIONS au Dr Mahamudu Bawumia et à l’ensemble du gouvernement NPP dirigé par Akufo-Addo.

Nous ne pouvons pas nous permettre de répéter les erreurs du passé en votant pour le retour du NDC et de son INCOMPÉTENT John Mahama aux rênes du pouvoir politique.

Nous continuerons d’exhorter le bon peuple du Ghana à voter pour le Dr Bawumia et le NPP afin de briser le 8 afin de conserver le NPP afin que la prochaine administration du NPP à la tête de la gouvernance continue de donner le meilleur d’elle-même.

Que la vérité confonde les sages……

Longue vie à Nana Addo-Dankwa Akufo-Addo !!

Que Dieu bénisse notre patrie, le Ghana !!!

Vive la fête des éléphants !!!!

Kukruduuuu Eeeessshiiii !!!!

Signé:

Nana Osei Boateng

Branche NPP Allemagne

Directrice de la communication