Nairobi : Un homme se suicide par balle alors qu’il attend un traitement à l’hôpital

Maria

Nairobi : Un homme se suicide par balle alors qu'il attend un traitement à l'hôpital
  • Abdalla Mohamed se serait suicidé alors qu’il attendait d’être soigné dans un hôpital de la zone sud B de Nairobi.
  • L’homme de 72 ans aurait rendu visite à son avocat avant de commander un taxi pour le conduire à l’hôpital.
  • La police enquête pour déterminer de quoi il souffrait et quel aurait pu être le motif de l’incident.

Amos Khaemba, journaliste à TUKO.co.ke, apporte plus de trois ans d’expérience dans la couverture de la politique et de l’actualité au Kenya.

Nairobi – La police a ouvert une enquête après qu’un homme de 72 ans s’est suicidé dans des circonstances mystérieuses.

Abdalla Mohamed : Pourquoi a-t-il rendu visite à son avocat

Citizen Digital a rapporté qu’Abdalla Mohamed est décédé sur le coup après s’être tiré une balle devant la section des urgences d’un hôpital de la zone sud B de Nairobi.

Les enquêtes préliminaires indiquent que Mohamed s’est suicidé alors qu’il se trouvait sur le siège arrière d’une voiture qui l’avait emmené à l’hôpital.

L’homme attendait apparemment un traitement pour une maladie inconnue lorsque l’incident s’est produit.

Plus tôt, Mohamed s’est rendu chez son avocat avant de demander un taxi à l’un de ses chauffeurs de longue date pour l’emmener à l’hôpital.

À son arrivée, il a sorti le pistolet Berreta et s’est suicidé alors qu’il attendait dans la zone d’urgence.

Une conférence manquante de l’UoN retrouvée morte

Autre triste nouvelle, le corps de Samuel Mbutu a été découvert à la morgue de la ville quelques jours après que sa disparition ait été signalée.

Des dépliants cherchant à localiser l’homme de 37 ans ont été publiés il y a quelques jours alors que les efforts pour le retrouver commençaient.

Mais il est apparu que, alors que les recherches étaient en cours, son corps avait déjà été transféré à la morgue.

Le corps du conférencier de l’UoN a été reçu à la morgue de la ville le 20 février après avoir été récupéré dans les rues.

Le frère de Mbutu, Joseph Kagiri, a déclaré que la famille soupçonnait que ses proches avaient été drogués et volés de ses biens, parmi lesquels un ordinateur portable, un téléphone portable et de l’argent liquide.

Ils ont également découvert que les suspects à l’origine de cette mort mystérieuse avaient retiré un montant inconnu du portefeuille d’argent mobile de Mbutu avant de le laisser mort.