Les États membres de la CEDEAO doivent promouvoir la démocratie et la bonne gouvernance

Maria

Dr Omar Alieu Touray President Of The Ecowas Commission

La Communauté économique des États de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) continuera de promouvoir les idéaux de démocratie et de bonne gouvernance ainsi que de responsabilité et de transparence.

Le Président de la Commission de la CEDEAO, Dr. Omar Alieu-Touray a donné cette assurance à l’issue de la session extraordinaire du Conseil de Médiation et de Sécurité (CSM) au niveau ministériel convoquée pour discuter de la récente décision du Burkina Faso, du Mali et du Niger de se retirer du CEDEAO.

À l’issue de la réunion tenue à Abuja, au Nigeria, le Conseil a exhorté le Burkina Faso, le Mali et le Niger à poursuivre un dialogue et une réconciliation durables et a souligné le besoin crucial de diplomatie et d’unité face aux défis régionaux.

Le Dr Alieu-Touray a souligné les aspirations des citoyens de la CEDEAO à une bonne gouvernance, soulignant que « les peuples de la région demandent des gouvernements responsables et démocratiques et que la CEDEAO doit refléter les aspirations des peuples ».

Il affirme que la CEDEAO est sensible aux demandes de la population et c’est pourquoi plusieurs de ses protocoles ont été révisés pour refléter ces demandes.

Le Dr Alieu-Touray a ajouté que « le peuple n’a pas la volonté de s’éloigner des principes démocratiques, de transparence et de participation populaire à la gouvernance. C’est ce que représente la CEDEAO et nous continuerons à travailler avec chaque État membre pour promouvoir ces idéaux ».