Le Parlement du Ghana approuve le projet de loi LGBTQ

Maria

Lgbtq

Le Parlement du Ghana a approuvé mercredi un projet de loi visant à criminaliser les activités LGBTQ dans le pays.

Le projet de loi sur les droits sexuels humains et les valeurs familiales introduit en 2021 vise à promouvoir ce que les rédacteurs appellent « les droits sexuels humains appropriés et les valeurs familiales ghanéennes » et à criminaliser les activités LGBTQ et leurs sponsors.

Selon le projet de loi, les personnes impliquées dans des activités sexuelles non conventionnelles encourent des peines de prison allant de six mois à trois ans, et des peines de prison de trois à cinq ans pour les promoteurs, les sponsors et les financiers.

Le président du pays doit signer le projet de loi avant qu'il ne devienne loi.