Le GRNMA lance la Journée internationale des infirmières 2024

Maria

Prosper Kay

Le vice-président, le Dr Mahamudu Bawumia, a déclaré que les infirmières et les sages-femmes jouent un rôle important dans la prestation de soins de santé à l'humanité à travers le pays.

Il a déclaré que le gouvernement avait relevé de nombreux défis en matière de santé, en particulier la pandémie de covid 19, lorsque les infirmières étaient en première ligne et qualifiaient leurs services de phénomène.

Les infirmières, dit-il, sont les premières
ligne d'assistance dans la chaîne de valeur des soins de santé dans les hôpitaux du pays.

Img Wa

Le Dr Mahamudu s'exprimait lors du lancement de la Journée internationale des infirmières 2024 sous le thème « Nos infirmières et sages-femmes, notre avenir : le pouvoir économique des soins », organisée par l'Association des infirmières et sages-femmes du Ghana (GRNMA) à Accra.

Parmi les intervenants lors du lancement figurent la révérende Dr. Joyce Rosalinda Aryee, directrice exécutive des ministères du sel et de la lumière, le professeur Stella Appiah, professeure associée à l'administration des soins infirmiers de l'université de Valley View, Mme Perpetual Ofori-Ampofo, présidente du GRNMA, entre autres.
Il a décrit les infirmières comme des professionnels de la santé qualifiés fournissant des soins de santé de base aux citoyens, incitant le gouvernement à s'engager à répondre aux besoins de santé de la population et a félicité les prestataires de soins de santé pour leur soutien indéfectible au secteur de la santé.

Abordant les initiatives et les programmes déployés par le gouvernement, il a mentionné une ambulance pour soutenir l'hôpital, des drones médicaux transportant des médicaments vers les établissements de santé, la numérisation et la mise en réseau des hôpitaux à des fins administratives et de données, ajoutant que trois cents hôpitaux à travers le pays ont été numérisés.

« Les exemptions de droits d'importation de voitures pour les infirmières seront rétablies pour faciliter le travail des infirmières, car les indemnités impayées seront dûment payées », a-t-il déclaré.

De son côté, la Présidente du GRNMA, « Mme. Perpetual Ofori-Ampofo a exhorté le gouvernement à revoir les salaires et les incitations ainsi que les conditions de service des agents de santé afin d'améliorer la vie des infirmières et des organismes connexes.

Elle a de nouveau appelé le gouvernement à dialoguer avec le GRNMA sur les stratégies à mettre en place pour freiner la migration croissante des infirmières vers l'étranger à la recherche de pâturages plus verts.

Par Ben Laryeah