L’ACOF injecte 20 millions de dollars dans Telecel à titre d’investissement

Maria

Telecel

Le groupe Telecel, les nouveaux propriétaires de 70 % des actions majoritaires de Vodafone Ghana, a obtenu un investissement de 20 millions de dollars de l’Africa Credit Opportunities Fund (ACOF) pour développer ses opérations en Afrique de l’Ouest, en particulier au Ghana.

Ce partenariat, qui vise à étendre les opérations de Telecel Global Services en Afrique de l’Ouest, fait partie d’un effort plus vaste visant à faire progresser la connectivité, à favoriser l’innovation et à réduire la fracture numérique en Afrique.

Cette nouvelle intervient deux jours après que Vodafone Ghana a annoncé qu’elle serait rebaptisée Telecel Ghana d’ici la fin février 2024, après les montagnes russes pour finalement acquérir 70 % du capital de Vodafone Ghana il y a environ un an.

ACOF est une coentreprise entre Gateway Partners et le Fonds pour le développement des exportations en Afrique (FEDA), la plateforme d’investissement à impact sur le développement de la Banque africaine d’import-export.

Si cette collaboration favorise l’innovation et le progrès dans l’industrie africaine des télécommunications, elle profite également à la création d’emplois, au progrès technologique et au développement économique global.

En effet, une partie de l’accord conclu par le gouvernement ghanéen avec Telecel consiste à garantir la sécurité de l’emploi lors du rachat de Vodafone Ghana, dont le gouvernement détient toujours 30 % des parts.

Dans ses remarques, le PDG du groupe Telecel, Moh Damush, a exprimé son enthousiasme face à ce développement, le qualifiant d’« entreprise transformatrice ».

Selon lui, cet investissement reflète et valide le potentiel de croissance de Telecel et son objectif de construire une économie numérique plus connectée et plus inclusive en Afrique.

Andrew Bainbridge, PDG d’ACOF, a souligné que l’investissement représente une solide opportunité financière tout en réaffirmant l’engagement du continent à améliorer la numérisation et le commerce électronique.

En octobre de l’année dernière, Telecel a annoncé avoir étendu avec succès l’infrastructure réseau de Vodafone Ghana en ajoutant 300 nouveaux sites 4G, dont la plupart avaient déjà été activés dans tout le Ghana.

Environ six mois plus tôt, Lynk Global, une entreprise de télécommunications par satellite et téléphone standard, a conclu son deuxième accord commercial avec Telecel Group pour fournir une couverture à 100 % aux 31 millions d’abonnés de Vodafone Ghana en utilisant la technologie innovante de « tours cellulaires spatiales » de Lynk. .

Le partenariat devrait étendre la couverture rurale, garantir la résilience des services et prendre en charge les appareils IoT.