La recherche indique que la littératie financière se développe avec l’âge

Maria

Research And Data Protection

Les connaissances financières numériques des Américains augmentent avec l’âge, selon une étude de Capital One.

Près de 86 % des Américains savent comment se protéger et protéger leurs informations personnelles en ligne, selon une enquête menée auprès de 3 000 adultes. Cependant, plus de 40 % des consommateurs manquent de connaissances financières de base, comme comment gérer leurs dettes ou constituer un crédit.

Cela signifie que seulement 55 % possèdent des compétences financières numériques, selon la définition de Capital One. Ces personnes maîtrisent une combinaison de connaissances financières de base et peuvent se protéger en ligne contre les attaques de phishing et autres escroqueries.

Les répondants plus âgés se classent mieux en matière de littératie numérique et financière. Parmi la population de plus de 65 ans, 74 % ont un niveau élevé de littératie numérique et financière, contre seulement 28 % de la population âgée de 18 à 24 ans.

Même parmi ceux qui ont un faible score en matière de littératie numérique et financière, 45 % déclarent préférer gérer leurs finances via une application mobile, 19 % via un site Web et seulement 9 % en se rendant dans une agence bancaire.

Parallèlement, 70 % des ménages américains déclarent être inscrits à des services bancaires numériques pour tout ou partie de leurs comptes. Parmi les consommateurs inscrits, 95 % ont déclaré effectuer des opérations bancaires en ligne « souvent » ou « occasionnellement ».

Shena Ashley, présidente de Capital One Insights Centre, déclare : « Les opérations bancaires sont numériques : du paiement des factures à la vérification des soldes bancaires, les gens gèrent leurs finances en ligne, ce qui rend les compétences financières numériques essentielles pour les consommateurs.

« Même si une écrasante majorité d’Américains effectuent régulièrement leurs opérations bancaires en ligne, un trop grand nombre manque encore de connaissances et de compétences financières de base. »