La Chine et le Zimbabwe signent un accord sur un programme de chirurgie de la cataracte |

Maria

La Chine et le Zimbabwe signent un accord sur un programme de chirurgie de la cataracte |

Chine


La Chine et le Zimbabwe ont signé mercredi un accord sur la réalisation d’un programme de chirurgie de la cataracte dans le cadre duquel une équipe médicale d’ophtalmologistes chinois sera envoyée dans ce pays d’Afrique australe pour effectuer des opérations cliniques gratuites de la cataracte.

L’accord a été signé par l’ambassadeur de Chine au Zimbabwe Zhou Ding au nom du gouvernement chinois et le ministre zimbabwéen de la Santé et de la Protection de l’enfance, Douglas Mombeshora, représentant le gouvernement zimbabwéen, pour mettre en œuvre le programme « Bright Journey ».

Dans son discours lors de la cérémonie qui s’est tenue au Groupe d’hôpitaux Parirenyatwa (PGH) à Harare, la capitale du Zimbabwe, l’ambassadeur Zhou a déclaré que l’accord marquait la dernière étape dans la coopération médicale et sanitaire entre les deux pays.

« Nous inviterons un groupe d’ophtalmologistes chinois à venir ici pour procéder à l’opération de la cataracte sur environ 600 patients atteints de cataracte. Ce groupe de médecins procédera également à des échanges universitaires et assurera la formation du personnel médical ici au Zimbabwe », a déclaré Zhou.

Une fois le programme terminé, tous les équipements médicaux, consommables et fournitures médicales seront donnés au Zimbabwe, a indiqué Zhou.

S’exprimant après la cérémonie de signature, Mombeshora a exprimé sa gratitude envers le gouvernement chinois.

Des jacarandas en fleurs sont vus le long d’une rue à Harare, au Zimbabwe, le 14 octobre 2023. (Xinhua/Zhang Baoping)

« Le « Bright Journey » n’est pas quelque chose de nouveau. Cela a commencé en 2010, puis en 2011, et de nombreux patients ont bénéficié de l’extraction de la cataracte qui a eu lieu. Et maintenant, un protocole d’accord a été signé pour étendre les camps d’extraction de la cataracte qui seront gérés au Zimbabwe en collaboration avec les experts chinois », a déclaré Mombeshora.

Il a ajouté que les ophtalmologistes locaux bénéficieront également de davantage d’expérience auprès de leurs homologues chinois.

Au nom du gouvernement chinois, Zhou a également officiellement remis un don d’équipements médicaux et de consommables au PGH pour soutenir son développement des soins pulmonaires et intensifs.

« Cet équipement contribuera grandement à prendre en charge davantage de patients pour nous et également à former davantage de médecins et davantage de spécialistes. C’est donc un don considérable qui mérite d’être reconnu », a déclaré Mombeshora aux journalistes.

Après la signature de l’accord, Zhou, Mombeshora et d’autres responsables ont visité le Centre de médecine traditionnelle chinoise et d’acupuncture (TCMAC) du PGH. Le TCMAC a été créé en 2020 pour fournir des services gratuits de diagnostic et de traitement de médecine traditionnelle chinoise et d’acupuncture aux habitants.

La Chine et le Zimbabwe partagent une longue histoire de coopération médicale et depuis 1985, ce pays asiatique a envoyé 20 équipes médicales chinoises au Zimbabwe.

En plus de fournir une formation au personnel médical du Zimbabwe, la Chine a également aidé le Zimbabwe à construire des installations médicales, notamment l’hôpital Mahusekwa, à environ 100 km de Harare.