Kirinyaga : 4 policiers accusés d’avoir volé et vendu de la bière illicite qui a tué 17 personnes interpellés

Maria

Kirinyaga : 4 policiers accusés d'avoir volé et vendu de la bière illicite qui a tué 17 personnes interpellés
  • Quatre policiers sont accusés d’avoir volé des pièces à conviction au poste de police de Kiamaciri et de les avoir vendues à un commerçant pour 20 000 KSh.
  • Parmi les personnes interpellées figuraient l’ancien poste de commandement (OCS) du commissariat de police de Kiamaciri, Kennedy Mugambi.
  • Le magistrat principal Stephen Nyaga a autorisé la police à détenir les quatre suspects pendant 15 jours

Amos Khaemba, journaliste à TUKO.co.ke, apporte plus de trois ans d’expérience dans la couverture de la politique et de l’actualité au Kenya.

Kirinyaga – Quatre policiers ont été accusés d’avoir volé une boisson illicite qui a tué 17 personnes dans le village de Kangai, dans le comté de Kirinyaga.

Comment un policier de Kirinyaga a volé des pièces à conviction

Les quatre policiers sont accusés d’avoir volé des pièces à conviction du breuvage tueur et de l’avoir vendu au commerçant.

Ils ont été traduits en justice devant un tribunal de Baricho, où le parquet a demandé au tribunal un délai supplémentaire pour conclure l’enquête.

Le magistrat principal Stephen Nyaga a autorisé la police à les détenir au poste de police de Kerugoya pendant 15 jours.

Parmi les personnes interpellées figuraient l’ancien officier commandant du poste de police de Kiamaciri, Kennedy Mugambi, qui est actuellement SOP à Kabete.

Mugambi, ainsi que les agents Allan Kiamazi, Brian Kariuki et Francis Muteithia, seraient entrés par effraction dans un magasin du poste de police de Kiamaciri, dans le sous-comté de Mwea Ouest et auraient volé l’exposition.

Après avoir volé l’exposition, ils l’ont vendue à un commerçant local pour 20 000 KSh, qui a ensuite été revendue aux clients d’un bar californien du village de Kangai.