Kevin Kang’ethe : Un suspect de meurtre recherché qui s’est échappé du poste de police de Muthaiga a été de nouveau arrêté

Maria

Kevin Kang'ethe : Un suspect de meurtre recherché qui s'est échappé du poste de police de Muthaiga a été de nouveau arrêté
  • Kevin Kang’ethe était dans sa cachette dans la ville de Ngong du comté de Kajiado lorsque les détectives l’ont rattrapé.
  • Il a été arrêté quelques jours après s’être échappé du poste de police de Muthaiga où il attendait son extradition vers les États-Unis.
  • L’homme de 40 ans est recherché pour le meurtre présumé de son amante Margaret Mbitu, infirmière professionnelle, en novembre 2023.

Comté de Kajiado – Kevin Kang’ethe, suspect de meurtre recherché par les autorités américaines, a été repris après s’être évadé de garde à vue.

Selon le commandant de la police de Nairobi, Adamson Bungei, les enquêteurs ont rencontré Kang’ethe dans la ville de Ngong dans la soirée du mardi 13 février.

L’homme de 40 ans s’est évadé du poste de police de Muthaiga, où il avait été arrêté en vue de son extradition vers les États-Unis pour y être inculpé.

Il est accusé du meurtre de sa petite amie, Margaret Mbitu, en novembre 2023.

« L’évadé a été arrêté hier soir à la suite d’une opération scrupuleuse menée par les services de renseignement dans la commune de Ngong, dans le comté de Kajiado », a indiqué la police.

Comment Kang’ethe s’est-il échappé de prison ?

Le 7 février, Kang’ethe rencontrait une personne qui était entrée dans le commissariat et prétendait être son avocat.

C’est à ce court instant qu’il profita de la latitude et se libéra.

Kang’ethe a sauté sur un matatu et a disparu, selon la police.

Quatre policiers ont été arrêtés pour faciliter l’enquête et les recherches pour retrouver l’homme ont été immédiatement lancées.

Pourquoi Kevin Kang’ethe doit être extradé

Le mercredi 31 janvier, il a été traduit en justice devant le magistrat Zainab Abdul, un jour après son arrestation.

Le Bureau du directeur des poursuites pénales (ODPP) a demandé plus de temps, affirmant qu’il avait l’intention de demander son extradition pour qu’il fasse face à une accusation de meurtre aux États-Unis.

N’ayant aucune objection à la demande de l’ODPP, le magistrat a ordonné que le suspect soit détenu au poste de police de Muthaiga pendant 30 jours.

« En l’absence d’objection et en raison du fait que le DPP souhaite extrader le suspect et de la gravité de cette affaire, l’accusé est par la présente détenu au poste de police de Muthaiga, affaire qui sera mentionnée le 4 mars 2024 », a statué Zainab.

Selon le dossier de la DCI, le suspect et le défunt résidaient tous deux dans le Massachusetts et auraient entretenu une relation.

Un mandat d’arrêt a été lancé contre Kang’ethe en novembre de l’année dernière après que le corps du défunt ait été découvert dans une voiture.

La mort mystérieuse de Margaret Mbitu