Inondations de Mai Mahiu : le gouvernement offre une aide au loyer de 5 000 KSh aux victimes déplacées et les ordonne de quitter les camps

Maria

Inondations de Mai Mahiu : le gouvernement offre une aide au loyer de 5 000 KSh aux victimes déplacées et les ordonne de quitter les camps

Nancy Odindo, journaliste à Togolais.info, apporte plus de trois ans d'expérience dans la couverture de la politique, de l'actualité et des reportages dans les médias numériques et imprimés au Kenya.

Les récentes pluies torrentielles qui ont frappé le pays ont causé d'importants dégâts et entraîné le déplacement de milliers d'habitants.

Le village de Kamuchiri, à Mai Mahiu, a été le plus durement touché par les inondations dévastatrices, avec presque toutes les maisons, le bétail et les biens emportés, entraînant la perte tragique de plus de 60 vies.

La catastrophe s'est produite lorsque de fortes pluies ont exercé une immense pression sur un barrage du vieux Kijabe, provoquant sa rupture dans la nuit du 29 avril.

Au lendemain du déluge, les survivants et les personnes secourues ont été transférés dans des camps temporaires fournis par le gouvernement, où ils ont reçu une aide et un soutien essentiels.

Les victimes de Mai Mahiu sommées de quitter les camps

Cependant, trois semaines plus tard, le gouvernement leur a lancé un ultimatum pour qu'ils quittent les camps dans un délai de deux semaines, selon Citizen Digital.

Pour aider les personnes déplacées, le gouvernement a offert une aide au loyer de 5 000 KSh par mois à chacun des plus de 40 résidents dont les maisons ont été détruites, leur permettant ainsi de reconstruire leur vie au cours des trois prochains mois.

Certaines victimes ont déploré avoir tout perdu et estimaient que le montant promis ne couvrirait pas tous leurs besoins.

De plus, 11 familles dont les maisons sont restées debout mais ont été submergées par les eaux de crue ont reçu pour instruction de rentrer chez elles immédiatement, signalant une phase de transition dans leur processus de rétablissement.

Un météorologue met en garde contre de fortes pluies

Par ailleurs, le Département météorologique du Kenya a mis en garde contre de fortes averses attendues dans 37 comtés du pays.

Le météorologue a exhorté les citoyens à être prudents et à éviter de s'abriter sous les arbres ou les fenêtres pour échapper à la foudre.

Le département a confirmé que les pluies pourraient être accompagnées de vents forts et de vagues océaniques susceptibles de causer de graves dommages aux résidences.

Ce que vous devez savoir d'autre sur les inondations au Kenya

Relecture par Otukho Jackson, journaliste multimédia et rédacteur en chef chez Togolais.info