Dennis Mukono : Liste des souhaits d’enterrement de l’enseignant Embu qui ont divisé les opinions

Maria

Dennis Mukono : Liste des souhaits d'enterrement de l'enseignant Embu qui ont divisé les opinions
  • Dennis Mukono s’était efforcé de séduire romantiquement une femme à ses côtés, mais ses efforts ont échoué, la frustration l’incitant à se faire du mal.
  • Ignorant son décès, le professeur d’Embu a laissé une note dans laquelle il précisait comment il souhaitait que son enterrement se déroule.
  • Parmi ses souhaits, il y avait que la femme en question soit celle qui lise son éloge funèbre lors de l’enterrement le jour de la Saint-Valentin, le 14 février.

Dennis Mukono a précisé comment il souhaitait que son enterrement se déroule.

L’enseignant décédé du secondaire d’Embu a choqué les Kenyans après avoir choisi de se mutiler mortellement après ses avances amoureuses infructueuses à une femme qu’il a identifiée dans son article comme étant Phedis Wambui.

Mukono, 32 ans, avait déjà été partenaire de la femme avant leur rupture.

Il a dit qu’il avait demandé de l’aide aux gens, mais que personne n’était prêt à lui prêter une oreille attentive.

« J’ai juste décidé de reposer en paix. J’ai essayé tous les moyens mais tout a été en vain… J’ai partagé mon stress avec 17 personnes, aucune ne m’a parlé. Rencontrons-nous au paradis », a-t-il écrit.

Quelles étaient les revendications du professeur d’Embu déchu ?

Dans sa note, Mukono précise qu’il sera inhumé le 14 février dans la région de Kavengero Kwa Ithayu.

Pour lire son éloge funèbre, il faudrait Wambui, la femme dont il était amoureux mais qui l’a refusé.

« Phides Wambui Munyu doit lire l’éloge funèbre. L’inhumation aura lieu le 14 février », lit-on en partie dans la lettre.

Mukono a également précisé que ses biens seraient répartis entre ses enfants, le cas échéant.

Le président de l’Assemblée du comté d’Embu, Josiah Thiriku, et le représentant du quartier de Nthaawa, Samuel Njeru, ont été chargés d’organiser la cérémonie d’adieu.

Grave chagrin qui a conduit à la mort prématurée de l’enseignant d’Embu