Baringo : une mère perd 3 enfants et un frère dans un accident de bateau après de fortes averses

Maria

Baringo : une mère perd 3 enfants et un frère dans un accident de bateau après de fortes averses

Une femme du comté de Baringo a été plongée dans le deuil après avoir perdu quatre membres de sa famille dans une tragédie en bateau qui a tué sept personnes sur le lac Baringo le dimanche 21 avril.

Le lac Baringo tue 4 parents

Le bateau transportait 23 jeunes membres d'une église de réveil avant de chavirer dans le lac Baringo.

Selon un reportage réalisé par Citizen TV, la femme du nom de Jane Lekikenyi a perdu ses trois filles Ruth, Martha et Abigael ainsi que son frère Dennis à cause de l'incident.

 » Mes enfants m'ont dit qu'une fois qu'ils auraient fini d'étudier, ils m'emmèneraient à un autre niveau, où je n'aurais plus à souffrir. Je dépendais de mes enfants, de personne d'autre. Maintenant qu'ils sont partis, je prie pour que Dieu m'aide. « , a déclaré Lekikenyi.

Lekikenyi a en outre fait appel au gouvernement pour obtenir une aide financière afin de l'aider à organiser l'enterrement.

Abonnez-vous pour regarder de nouvelles vidéos

Que s'est-il passé exactement lors de la tragédie du lac Baringo

Le commandant de la police de Baringo, Julius Kerago, a expliqué que le bateau était surchargé et incapable de résister aux puissantes marées, ce qui a entraîné la mort d'un passager.

Le navire, en route depuis le sous-site de Salabani vers l'île de Kokwo pour un service religieux, a été submergé par des vents violents.

Le vice-gouverneur de Baringo, Felix Maiyo, s'est rendu dans la région et a exhorté les utilisateurs de bateaux à faire preuve de prudence.

L'enquête a révélé qu'un filet de pêche abandonné s'était emmêlé dans l'hélice du bateau, provoquant le drame.

Maiyo a également révélé que les eaux n'étaient pas claires et que le bateau ne pouvait pas surmonter de fortes vagues.

La recherche des adolescents disparus, qui en est maintenant à son troisième jour, implique un effort multi-agences comprenant la Marine de la Garde côtière, la Croix-Rouge du Kenya et des plongeurs locaux.

Malgré tous leurs efforts, aucun succès n’a été obtenu pour retrouver les enfants disparus.

Relecture par Asher Omondi, journaliste d'actualité et rédacteur en chef chez Togolais.info.